Next-Génération Charmed


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Shun

Aller en bas 
AuteurMessage
Shun Shikyo

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Shun   Mar 27 Mar - 13:16

Nom : Shikyo
Prénom : Shun
Age : 17 ans et 6 mois
Race : mi-démon, mi-être de lumière
Pouvoirs : Télékinesi, transforme n'importe quel matière en métaux et peux choisire la forme de ce qu'il transforme(il les agrendi, le ratrrpci, les gorssi, le minci quand il veut.]
Camp :Neutre
Histoire : Nous savons tous depuis bien longtemps que les enfants ne naissent pas dans les choux, encore moins les cigognes qui les apportent enrobés dans un linge blanc.
La venue au monde d’un enfant commence par une amourette plus ou moins idyllique entre deux personnes, un démon et une sorcières du bien, mariées ou non, et finit dans l’hôpital le plus proche, après moult efforts et en prime le fameux premier cri du nouveau né.
La naissance de Shun n’a pas fait exception à la règle. Maryweather Kerry et Shikyo Byron, ses géniteurs, tous deux issus de familles extrement differentes, se sont rencontrés un beau jour de printemps, saison des amours, et se sont tout de suite plûs. S’il existait une définition rigoureuse du coup de foudre, peut-être eussent été leurs deux prénoms avec pour fond ce beau jour de Mai. Convaincus qu''Eux deux c’était pour la vie et plus encore’, ils allèrent, pour ainsi dire, vite en besogne, et le jeune homme fut conçu dans les mois qui suvirent leur fabuleuse rencontre. S’en suivirent les formalités d’usages telles que le choix du prénom, la création de la future chambre de l’enfant, la sempiternelle question ‘C’est une fille ou un garçon ?’ et j’en passe. C’est sûrement à propos du prénom qu’ils discutèrent et argumentèrent le plus longuement. C’était primordial le prénom. Une étiquette qu’on gardait à vie et qui devait rien qu’à l’écoute refléter qui l’on était et à quelle classe sociale l’on appartenait.

« Voyons Maryweather ! Un noble japonais ne peut pas se prénommer Shun!

- Et pourquoi pas !, rétorqua-t-elle indignée.

- Parce qu’un jeune homme de bonne famille se nomme James, William ou encore Charles, mais pas Cléhadore !

- William, James, Charles !, l’imita-t-elle avec un sourire amusé. En voilà des noms ronflants ! Pourquoi refuses-tu obstinément un brin de nouveauté ! Et puis Shun, ça a de l’allure, avoue le. »

Et ainsi de suite. Quelques mois plus tard, envers et contre tous, l’enfant vint au monde, dans les dates imparties et avec un poids des plus normaux. Un sourire vint même illuminer à l’unisson les visages des deux parents, l’un anxieux à en mourir, celui du père, l’autre aux traits tirés par la fatigue, celui de la mère. Arriva alors le choix crucial du prénom. Face à la détermination de sa femme, Edward avait du abdiquer. Il n’avait jamais été un homme à la volonté d’acier et il aimait tellement sa femme qu’il osait rarement la contredire plus de quelques semaines. Une infirmière en blouse blanche fit alors irruption, venant s’enquérir du prénom du nouveau né :

« Comment voulez-vous l’appeler Madame ?

- Shun, répondirent-ils au même instant.

- Très joli prénom. Mes félicitations.

Ce fut ses derniers mots car sans plus de discours, elle s’empara de l’enfant afin de lui apporter les soins nécessaires. On pria Mr Shikyo de quitter la pièce afin de laisser sa femme se reposer et ce dernier dut obtempérer, lâchant à regrets la main de sa compagne.
Quelques jours plus tard, une semaine tout au plus, la petite famille rentra au manoir, l’enfant unique dans les bras, au départ d’une nouvelle vie pour chacun d’entre eux.

Lorsque l’on est petit enfant, on se rappelle peu de souvenirs. Quelques anniversaires, quelques souvenirs humiliants de maternelle, quelques anecdotes, assez rares, qui nous ont, on ne sait pourquoi marquées, mais rien de plus. La réelle mémoire, enregistrant méticuleusement chaque instant, s’enclenche réellement à partir de l’âge de six voire sept ans, âge de raison. Âge de l’entrée à l’école primaire, aussi. Cette dite rentrée changea littéralement la vie du petit Shun car c’est ici que débuta sa propre descente aux Enfers.
En effet, ses parents, comme la plupart de ces derniers, cherchent, plus ou moins, à assouvir leurs rêves inachevés à travers leur progéniture. Maryweather et Edward ne faisaient pas exception à la règle. Dès le cours préparatoire, la vie du jeune homme fut mise sur des rails, ceux de la réussite. Il devait exceller partout, dépasser et enfoncer ses petits camarades dans la boue. Au début, la difficulté était minime et le concept plutôt divertissant, malgré que le dit concept le coupa littéralement du monde extérieur.
Il ne s’épanouissait pas de la même manière que ses contemporains, était contraint et forcé de grandir bien vite dans sa tête et de délaisser ces ‘enfantillages’ qui le tentaient tant.
L’intérêt de la chose diminuant de classe en classe, avant de perdre tout son intérêt à l’entrée au Collège. Interne dans un établissement privé, il eut tôt fait de comprendre que les études, ce n’était pas vraiment pour lui. Pourtant la pression parentale, toujours plus forte, toujours plus écrasante, le poussait à continuer, le dégoûtant peu à peu du milieu scolaire. A l’entrée au Lycée, on lui clamait un avenir plus que prometteur. Les professeurs ne tarissaient pas d’éloges à son égard, on disait de lui qu’il était ‘Un de ces génies, comme l’on en voit qu’une fois par siècle’. On lui fit même sauter la seconde.
Savoir qu’ils infligeaient à leur fils plus que le bagne, ne dérangeait en rien que le couple qui à chaque trimestre jubilait devant le bulletin de l’enfant. L’éloignement ne les faisait en rien souffrir non plus, ils n’aimaient le fruit de leurs entrailles que pour ce rêve qu’il accomplissait à leur place. Quant à lui, Shun avait été peiné d’être séparé de ses géniteurs les premières années du Collège mais ces derniers étaient bien vite descendus dans son estime : il les considérait comme d’immondes généraux obligeant au pauvre détenu qu’il était mille et une peines.
Il sortit du Lycée à dix sept ans, diplôme en poche, pourvu d’une mention ‘Très bien’. De nombreuses écoles voulaient l’avoir dans leurs rangs. Son père allait l’inscrire de force dans celle qu’il estimait la plus prestigieuse quand un événement des plus tragiques survint : sa mère mourut d’une attaque cardiaque dans la nuit du douze juillet.
Son père en fut bien plus attristé que le jeune Shun qui l’avait si peu connu et qu’il n’avait guère considérée comme une mère mais plutôt comme une marâtre assoiffée de reconnaissance, qu’elle pensait pouvoir obtenir grâce à la réussite scolaire de son fils. Edward, lui, était détruit, un homme littéralement brisé. Il avait aimé sa femme depuis ce jour de printemps jusqu’à sa mort, d’un amour pur, dévoué et éperdu.
Sombrant dans les méandres de la détresse, il commença à boire. Beaucoup. Chaque soir, assis à la grande table, comportant un gigantesque nombre de places vides, il parlait à son fils, les yeux dans le vague :

« Tu sais Shun, ta mère, je l’aimais … Bordel, ce que je l’aimais ! Je vais crever, sans elle, tu comprends morveux ! dit-il en le secouant comme un prunier. JE L’AIMAIS ! ET ELLE EST MORTE ! » dit-il en tapant du poing sur la table.

Shun ne disait rien. Il assistait à la déchéance d’un homme noble, qui se laissait mourir d’amour, et qu’on disait être son père. Il observait la mine neutre les effets de l’alcool et du chagrin sur l’être humain. Il devenait violent, grossier, irritable. Shun observait mais ne disait rien. Comme au Lycée, comme partout. C’était ce qu’on lui avait appris, c’était cette fameuse ‘clé du succès’.

Le lendemain, alors que les onze heures sonnaient au clocher de l’église, en contrebas, le jeune homme se dirigeait vers la chambre de son père, se demandant ce qu’il pouvait bien faire encore au lit à une heure pareille. N’y allons pas par quatre chemins : il le retrouva pendu, sans même une lettre, sans même un mot pour son fils, juste un austère testament où il lui léguait tout. La maison de la cave aux greniers, toutes ses terres et toute son immense fortune.

Toute personne normalement constituée eut été choquée de ces événements, de ces deux décès dans un si court laps de temps, de l’horreur d’avoir découvert le cadavre et de l’incommensurable tristesse d’être orphelin. Autant dire que pour Shun ce n’était pas le cas. Il se sentait libéré d’un poids. Comme si tout ce temps, il avait été coincé sous des décombres et qu’une horde de pompiers venaient enfin de le secourir. Il respirait à nouveau, sorti des griffes de ce qui lui avait servi de parents durant ces dix-sept années. tout le monde le traita de monstre et sa copine qu'il croyait qu'elle l'aimait plus que tout le trompas avec une autre personne. Il ne put se remettre de cet évènement et la des gens doutait de son coeur de pierre. Il le laissa quand même a l'écart en sachant qu'il était mi-démons mi-être de lumières. Shun s'enferma sur lui même il joua de la musique, chanta pour quitter cette terrible tristesse. mais ses espoirs fut démolis a cause d'une nouvelle de ses copines. Et c'est la qu'il montra enfin ces pouvoirs et que tout le monde l'ignora et l'écartait de tout. De plus qu'il s'en voulait terriblement que sa mère était morte car la vielle de sa mort il avait souhaité que sa mère meurt car elle le prenait toujours comme un garçon pas comme le autres car il était-mi démon mi-être de la lumière. Il sombras et puis cacha ses pouvoir en lui. Il resta seul ne sortait plus avec des filles. Il s'enferma sur lui même et devint extremement désagréable et pas sociable. il gardas ses dons de guitariste, pianiste et chanteur.
C’est alors que cette partie, ce petit bout d’enfant qui sommeille en chacun se réveilla peu à peu en lui, cet enfant refoulé, dominé par l’écrasante éducation, venant rallumer les lumières éteintes dans ses yeux couleur d’eau douce. C’est ce même ‘enfant’ qui le poussa jusqu’aux portes du Casino pour la première fois. Il avait simplement demandé à un passant la chose suivante :

« Vous savez où est-ce que je peux jouer ?

- Au Casino, bonhomme. A deux rues d’ici, tu tournes à gauche et t’y es. »

Les lourdes portes surchargées à peine poussées que la fièvre du jeu l’envahissait déjà. Il n’avait même pas à s’en faire pour tout le côté pécuniaire : de l’argent, il en avait à revendre. Il essayait tour à tour chacun des divertissements proposés, les machines à sous, la roulette, revenant chaque soir. Mais son coup de cœur résida dans le Black Jack. Ce jeu où il excellait, consistant à amasser des cartes afin de se rapprocher au plus près du 21.
Comme l’héroïne est la drogue de certains, le Casino devint la sienne. Aspiré dans cette spirale infernale, où ce jeune riche perdu, irresponsable, enivré par le jeu, n’ayant aucun sens des responsabilités se noie, il est impossible à Shun de se poser et de réaliser que son avenir s’effondre chaque jour un peu plus. Shun ne sut pas quel camp choisir celui de son père ou de sa mère c'est pour ça qu'il es neutre mais il a quand même quelque envie d'aller vers la mal. Shun veut seulement qu'on l'aime pour de vrais sans fausse idées derrières la tête. il ne voulut plus pleurer et rester isoler juste a cause d'une fille ou d'un perte d'argent.
[b] [ 5 lignes mini]

[b]Avatar : Hiroki


Hj :

Ou avez vous connu le forum ? Heu bonne question!! je crois que c'était sur un top-site.


Dernière édition par le Mer 28 Mar - 4:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Summers

avatar

Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 30
Camp : Ne sait pas...
Coté Coeur : Prefere Laisser Faire Le Destin...
Pouvoirs : Controle du feu, Teleportation et la telekinesie.
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Shun   Mar 27 Mar - 13:41

Bienvenue !!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Shikyo

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Shun   Mar 27 Mar - 14:40

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélinda Halliwell
~~ Administratrice ~~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6170
Camp : Aucuns
Coté Coeur : Brad, l'amour de ma vie~Léna mon adorable fille~
Pouvoirs : edl/electrécité/glace/Télékinie orbing/manipulation molécualaire/Déesse de la terre
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Shun   Mer 28 Mar - 4:10

Bienvenue parmis nous

Avant de te valider je voudrais que tu modifie tes pouvoirs surtout celui des éléments car ils son beaucoup trop puissant Dsl faudrait que tu cahnge juste sa, sinon le reste est parfait !!!

Remarque pour Alexia pourrait tu mettre un avatar 150*200 stp.

_________________
~~Mére d'une petite Léna~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://next-generation.easyforumpro.com
Emma Halliwell
~~ Administratrice ~~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2346
Camp : Plus maléfique que Jamais
Coté Coeur : Je t'aime tellement..
Pouvoirs : Ampathie, téléportation, boules de feu et lévitation
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Shun   Mer 28 Mar - 4:24

Oui exact sinon j'adore ton histoire... Smile

_________________
*^^Mère de Ryan as la futur Source^^*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun Shikyo

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Shun   Mer 28 Mar - 4:40

Merci beaucoup.....j'ai enlever la maitrise des élement magique.....heu et je sais pas si je dois enlever aussi mon pouvoir des métaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélinda Halliwell
~~ Administratrice ~~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6170
Camp : Aucuns
Coté Coeur : Brad, l'amour de ma vie~Léna mon adorable fille~
Pouvoirs : edl/electrécité/glace/Télékinie orbing/manipulation molécualaire/Déesse de la terre
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Shun   Mer 28 Mar - 4:46

Non c'est bon VALIDER !!!

_________________
~~Mére d'une petite Léna~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://next-generation.easyforumpro.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shun
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Next-Génération Charmed :: COMMENCEMENT :: Présentations :: Présentations Valider-
Sauter vers: